Mise à jour • novembre 2023

Dans la nuit du dimanche au lundi 9 janvier 2023, j’ai été surpris par un AVC (accident vasculaire cérébral). • J’ai alors perdu l’usage de la parole. Mais depuis, je parle à nouveau et ça s’améliore de jour en jour… 

De retour chez moi, j’ai décidé, comme un grand garçon, d’apprendre à mieux connaître et mon cerveau et « mon p’tit coeur après neuf heures » et l’ensemble de mon beau corps.

L’idée a germé dans ma tête de linotte de ne plus laisser entièrement à l’État – et notre réseau de santé – le soin ou plutôt la tâche de me soigner en urgence et de me sauver la vie, mais de tout faire, moi-même, pour prévenir la maladie et cultiver ma santé physique et mentale.

Fragment du tableau GUÉRIR AVEC L’HIVER • L. Couture • Acrylique sur toile, 14 x 18 po. • 2005

Demande d’aide médicale à vivre...

Rien ne remplace une consultation avec une ou un professionnel de la santé, mais si l’on sait être à l’écoute, on peut aussi en apprendre beaucoup de notre entourage…

Je remercie ici Bernard Lemieux, Rachèle Poirier, Isabelle Labrie et l’ami Lejardinier qui, chacun/chacune, par leurs connaissances (nouvelles technologies, soins infirmiers en cardiologie, médecine générale, orthofunny et plus…) m’ont aidé à faire des pas pour retrouver la santé.

TOUT UN PRINTEMPS 2023 POUR COMPRENDRE
LE FONCTIONNEMENT DE SON COEUR

ÉTAT DE SANTÉ

Depuis janvier, pour rassurer mon monde – familles et amis proches – j’ai partagé, sous forme d’article, l’état de mes progrès qui faisaient suite à un AVC (accident vasculaire cérébral). D’autant plus que je devais surmonter un défi de taille : celui de retrouver l’usage de la parole.

Je vous ai invités à revisiter Des nouvelles de Louis, afin que nous gardions le contact.

Dans un premier temps, je me suis beaucoup occupé de l’état de mon cerveau. Je me suis documenté. J’ai peu à peu retrouvé l’usage de la parole, assez pour tenir une conversation.

Je pense que le moment était venu pour moi de regarder le rôle de mon coeur dans cette histoire de santé, car c’était lui la source première de mon AVC. 

Donnant suite à des consultations médicales, je me documente depuis quelque temps et je partagerai avec vous certaines de mes trouvailles.

Alors, bon printemps ! N’oubliez pas que la meilleure façon de m’accompagner dans cette réflexion est de cultiver votre propre santé.

 AUTONOMIE • GRATITUDE • CURIOSITÉ • PARTAGES

RÉFLEXIONS

Nos maladies : lever le tabou,
oser en parler, rassurer !

Mon médecin s’occupe
de mes maladies
et moi de ma santé !

Dans mon livre,
connaissance rime avec science
et… bon sens !

Ton aliment est
ton médicament…
Hippocrate, médecin grec,
5e siècle av. J.-C.

UNE MALADIE CHRONIQUE

La fibrillation auriculaire (FA) est une forme d’arythmie du coeur. On peut alors ressentir – ou non – des symptômes comme des palpitations, des douleurs thoraciques, etc. C’est une maladie qui demeure difficile à déceler avec précision.

Une fois diagnostiquée, cette maladie chronique peut pourtant être soignée avec des médicaments appropriés.

UN COEUR PARFOIS DYSFONCTIONNEL

Ainsi, différentes parties du coeur ne suivent pas le même rythme, les battements par minute (BPM) sont irréguliers, soit momentanément soit de plus en plus souvent. Puis, l’ensemble se trouve tout déréglé et le coeur ne joue plus efficacement son rôle de pompe vitale.

Ce problème coronarien peut conduire à la formation de caillots sanguins et provoquer des problèmes de santé graves parmi lesquels l’accident vasculaire cérébral (AVC) et l’infarctus.

DES OUTILS NUMÉRIQUES NOVATEURS ET BEAUCOUP D’INFORMATION À NOTRE PORTÉE

Certaines nouveautés technologiques comme les montres intelligentes peuvent nous accompagner dans la détection de la fibrillation auriculaire.

Par exemple, la montre Apple Série 8 permet de réaliser, à partir de chez soi, des ECG (électrocardiogrammes) de base en fournissant des bandes de rythmes que l’on peut sauvegarder ou imprimer en format PDF pour partager avec son cardiologue.

Récemment, c’est ce qui m’a permis de détecter une fibrillation auriculaire et me rendre rapidement à l’hôpital, pour y recevoir des soins et, surtout, de très bons conseils.

MÉDICAMENTS ET POSOLOGIE

Si l’on est traité en cardiologie, il est donc très important de respecter la posologie des médicaments prescrits pour réguler le rythme du coeur.

Ainsi, en aidant le coeur à garder un rythme cohérent, on lui évite de se retrouver en fibrillation auriculaire.

Des outils pour cultiver sa paix d’esprit : parmi lesquels une montre intelligente pour réaliser des ECG (électrocardiogrammes).

Prévenir les AVC avant qu’ils ne frappent…

Les propos prometteurs de la chercheuse pour Coeur+AVC Jodi Edwards…

L’analyse de données de Mme Edwards vise à mettre au point un outil pour la prise de décisions. Extraits de Combattons ensemble • Rapport d’impact du printemps 2023

« Cela pourrait prendre la forme d’une application que les médecins utiliseraient au point d’intervention, d’une cote de risque qu’ils intégreraient dans leurs évaluations des patients, ou de ressources numériques dont les patients pourraient se servir eux-mêmes », indique Mme Edwards, qui a reçu une bourse de nouveau chercheur de Cœur + AVC en 2020.

COEURS : DU PREMIER
AU DERNIER BATTEMENT

Par Alain Vadeboncoeur
Éditions de l’Homme. • 2023

L’HIVER 2023 POUR PERCER QUELQUES MYSTÈRES QUE RECÈLE SON CERVEAU

GYMNASTIQUE DE L’ESPRIT

Depuis mon AVC, j’ai accordé beaucoup de temps à reprendre contact avec mon cerveau, le meilleur ami de l’homme et de la femme.

Je l’aide encore aujord’hui, par des moyens à ma portée, à reprendre du service.

DE RETOUR À LA MAISON…

12 janvier… Ainsi, après une batterie d’examens et des soins appopriés, j’étais de retour à la maison.

Au programme : réapprendre, par des exercices, à synchroniser ma parole et continuer à me garder en forme et en santé. Le tout, en compagnie de mon aidant surnaturel, le grand ami Lejardinier.

J’ai continué à bien dormir, à faire des promenades, à préparer mes repas, à écrire mes articles, à créer, à aller jouer dehors. Puis peu à peu, j’ai repris contact avec mes amis et la famille…

Plusieurs défis m’attendaient après mon retour à la maison et la convalescence a été très bénéfique.

Voici, sous formes de bascules, quelques nouvelles partagées durant cette période…

AMÉLIORATIONS...

AVALER

DÉGLUTIR – gérer le mélange de la salive avec les aliments – n’est plus un problème. Tout ce qui est filameteux est à surveiller pour éviter de s’étouffer. Pratiquer une mastication inensive. • Au repas avoir un verre d’eau à portée de main. • Le miel aussi m’aide à avaler, s’il y a un problème.

DOIGTS ET MAIN DROITE

Mes doigts de la main droite, c’est-à-dire le pouce et l’index, sont à nouveau fonctionnels. • Objectifs atteints : tenir un stylo, écriture manuscrite, faire fonctionner une souris d’ordinateur • Se servir de la main droite pour verser du liquide dans une tasse.

MIGRAINES OPHTALMIQUES

Aussi, curieusement, je ne souffre plus de migraines ophtalmiques, alors qu’un mois avant mon AVC, c’était très fréquent.  • Mais, en avril, le stress est à nouveau à surveiller, pour prévenir le déclenchement de ce type de migraines.

RETOUR À LA PAROLE

Par des lectures quotidiennes à haute voix ; des  exercices orthophoniques ; des  répétitions ludiques. Avec le retour des beaux jours, j’ai fait beaucoup de progrès, grâce à l’accompagnement de l’orthophoniste Yvon Blais (clinique Mots et gestes).

Exemples de problèmes résolus au fil des  jours • Les mots commençant par un L. Surtout avec élision : comme dans les mots : l’Olympe, l’ombre, l’orteil, etc. • Les liaisons, comme dans : les amis = qui se prononce « lé’zamis » ; non… lé ch’amis, etc. • Différencier les voyelles nasales : an, in, on et un. Le mot JARDIN ne se prononce pas jardan, ni jardon, pas plus que jardun…

PALPITATIONS

Depuis que je suis suivi médicalement, je ne traverse plus de séquences de palpitations et de douleurs thoraciques angoissantes, au niveau du coeur. C’est un changement majeur dans ma vie.

SIESTES

Je me suis remis au travail – en faisant des tâches du quotidien ou en créant – mais parfois, il arrive que de brefs moments de repos soient nécessaires.

TÂCHES MÉNAGÈRES

Les tâches du quotidien deviennent autant de prétextes aux étirements et au fait de rester actif, en mouvement.

La préparation des repas a permis de récupérer la dextérité fine de ma main droite.

VISAGE

Grâce à des exercices faciaux, mon visage du côté droit a repris sa forme.

PARLER, PRONONCER...

L’usage de la parole est revenu timidement depuis le 11 janvier en soirée. J’ai traversé une forme de dysarthrie. Un autre piste pour comprendre ce problème est le terme apraxie de la parole.

J’éprouvais des difficultés d’articulation. La mécanique du langage parlé est très complexe. Pourtant, dans le mot dysarthrie se cache le mot ART

Je sonnais comme un imitation maladroite de… Donald Duck !!! Pauvr’ Louis Chouchure !!!

La prononciation en français a été un défi durant 2 mois. L’objectif était malgré tout de réussir à me faire comprendre de mon entourage et dans la vie de tous les jours.

• Redonner un rôle au larynx, comme caisse de résonnance vocale. En parlant, éviter de laisser ce rôle uniquement au nez.

• Se pratiquer à parler à haute voix pour être audible et surtout être intelligible pour les autres.

• S’adonner à des exercices multiples en orthophonie et lire à haute voix sous la supervision attentive de l’ami Lejardinier.

VISITES ET CONTACTS...

ÉMOTIONS • Hiver 2023

La famille et les ami.e.s m’aident lorsque les sujets de conversation portent sur autre chose que la maladie. Mais, moi-même, je parle beaucoup de mon séjour à l’hôpital… Belle contradiction !

Les visites familiales, les sorties amicales sont, de préférence le matin et sur rendez-vous. Je peux maintenant participer à des conversations téléphoniques.

Un type de convalescence, à l’abri des envolées trop émotives et dramatisantes, a été privilégié.

SUIVIS MÉDICAUX et autres...

Depuis mon retour à la maison, je dois ma réhabilitation surtout au système « DIRE » Débrouillardise + Intuition + Répétitions + Explorations. La demande de suivi en orthophonie, auprès de la Ressourse, suit son cours…

J’écris ce commentaire sans aucun reproche ou amertume : je crois fermement que l’État et les services qu’il dispense – à travers les réseaux de la santé et du social – ne peut pas prendre sous son aile chacun et chacune d’entre nous : les listes d’attentes pour des sercives spécilisés nous forcent à être plus que pro-actif !

L’idéal serait d’être accompagné, à l’externe, par une équipe multidisciplinaire formée d’un neurologue, d’un cardiologue, d’une orthophoniste, et, au besoin d’une ergothérapeute, d’un ou d’une diététicienne. Mais, cela serait dans un monde idéal.

FIN MARS • Deux rencontres aux cliniques de cardiologie et de neurologie de l’Hôpital de Hull.

Deux entrevues téléphoniques prometteuses avec des contacts de la Ressourse en ergothérapie et en orthophonie. Et, découverte de l’Association des neurotraumatisés de l’Outaouais.

MAI, JUIN et ça continue à ce jour… • Le convalescent se sent très très seul dans  sa récupération et il a la brillante idée d’aller au privé pour mieux être accompagné et obtenir enfin des réponses à ses questions.

Guérir avec...

Comment se réconcilier avec la longue saison froide ? Et, si la réponse était de sortir dehors et d’aller jouer avec l’hiver le plus souvent possible, peu importe son âge.

Ce tableau est aussi un clin d’oeil au peintre surréaliste René Magritte (1898-1967).

GUÉRIR AVEC L’HIVER • L. Couture • Acrylique sur toile, 14 x 18 po. • 2005

Un café pour Louis, en compagnie de l’amie Louise Mercier • Pas facile d’articuler les premiers mots, les premières phrases. • Duo portrait • Février 2023

Un moment en bonne compagnie. Une excellente façon de partager la parole et de cultiver la neuroplasticité !

Photo : Merci à l’ami Bernard Lemieux !

COACHING EN ORTHOFUNNY

AVEC LE TRÈS PATIENT LEJARDINIER ET NOTRE GRAND AMI PRIMO…

MES DEUX CHUMS M’ONT PROPOSÉ DES LECTURES À VOIX HAUTE, LA SEUKE FAÇON D’ARRVIER À NE PLUS PARLER COMME MON BON VIEUX DONALD DUCK…

50 NUANCES DE GRECS • Encyclopédie des mythes et des mythologies – 1

Par Jul et Charles Pépin • Couleurs : Zar Amir-Ebrahimi • Éditions Dargaud • 2017.

* * *

FACE À FACE AVEC SON CERVEAU
Par Stanislas Dehaene
• Éditions Odile Jacob • 2021.

Contribuons à la FONDATION SANTÉ GATINEAU ! Appuyons nos hôpitaux régionaux !

Nouveaux articles
INFOLETTRE
du mercredi

Voir au bas
de cette page !

SE FAIRE AU FUR ET À MESURE • Récemment renommé Prince Cérébros • L. Couture • Techniques mixtes sur toile • 11 x 14 po • 2003.

Sur ce blogue, ne manquez pas Les aventures du Prince Cérébros

Céleste ami de déesse Diane, la grande protectrice des Jardins diversiformes.

Le Prince Cérébros (El Príncipe Cerebros) est un grand intervenant hispanophone, récemment recruté par déesse Diane pour m’accompagner dans mon cheminement.

ARTICLES SIMILAIRES…

Écolangage

Écolangage

Parler, communiquer… Notre espèce partage le sens de la parole, quelle chance !

Au coeur de l’amitié

Au coeur de l’amitié

L’estime de soi n’est-elle pas le prélude à toute forme d’amitié, d’amour et de partage ?

L’ÉCOSANTÉ

L’ÉCOSANTÉ

La santé, de plus en plus une affaire planétaire qui inclut tout ce qui vit sur Terre…

L’hospitalité

L’hospitalité

Une réflexion diversiforme et personnelle portant sur notre rapport à la santé et les hôpitaux…

Émergence printanière

Émergence printanière

Inévitablement, un nouveau printemps nous entraîne dans toutes sortes d’explorations écosophiques…

Le grand retour

Le grand retour

Revenir chez soi. Cultiver son autonomie. Procéder à une gymnastique de l’esprit pour retrouver la parole. Retrouver la santé…

error: Contenu protégé !

S'abonner à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

S'abonner à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

Share This