Sélectionner une page

À vol d’oiseau, on découvre que la nature des Jardins diversiformes s’insère dans un tout beaucoup plus grand

SURVOL – Le glocal * est à la fois singulier et pluriel, partie et tout, éthique et esthétique, nature et culture, saisonnier et cosmique. 

Photos et explorations numériques : Louis-Georges

Les cours et les jardins ne sont pas des entités isolées.

Les Jardins diversiformes sont aussi un maillon à l’intérieur d’un maillage de cours voisines qui les ceinturent, les imbriquent, les juxtaposent, les globalisent.

Ils s’étendent au-delà de nos frontières.

Un jardin ne naît pas de rien, il a certes sa vie propre, mais également celle de son milieu et de son histoire, si on ne cherche pas à effacer complètement les traces de son passé.

C’est déjà en quelque sorte un écosystème dans un écomilieu, là où sommeillent, la vie, les semences du passé.

La nature ne connaît donc pas de frontières, elle n’a pas le sens de la propriété.

Hors de tout doute, la nature est inclusive de pore en pore. Elle ne reconnaît que des colocataires.

La nature est transterritoriale, c’est-à-dire à la fois village, ville ou pays, bref planétaire et autochtone.

Tout ce qui la heurte, la dénature, l’enclave, la morcelle dans un endroit restreint, la ralentit, la désintègre dans son devenir, dans sa course… naturelle.

Les frontières sont des phénomènes de culture, de société, de conventions, et non de nature, dirait le philosophe Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). Nul ne peut l’usurper, s’en emparer, en devenir propriétaire.

Vues de l’espace, les frontières des pays sont pourtant invisibles. Ce sont des créations humaines héritées de l’histoire.

À vol d’oiseau, les frontières de nos jardins, de ces cours-mosaïques vont au-delà de leur propre lotissement, devenant glocales.

Et ce tissage, cette mosaïque que sont nos cours, on l’observe et on le ressent plus spécifiquement en automne.

La magie des colories automnales viennent en quelque sorte orchestrer, révéler cette unité d’ensemble.

Mille mercis à nos voisins !

En effet, avec eux, nous partageons la même vie, c’est-à-dire celle de la nature.

* global + local = glocal

Ah ! Ces morceaux de campagne, en pleine ville !

error: Contenu protégé !

Souscrire à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

Share This