Fragment de l’exploration Mosaïcoutures / Distanciations • Acrylique sur supports divers • 4 x 4 po • 2021

SURVOL – Comment composer avec sa vie, avec son jardin intérieur ?

Comment se réconcilier avec les grandes injustices de l’histoire, dont nous sommes témoins ou parties prenantes ? La vie laisse à tous et chacune le défi de formuler une réponse…

Photos :  Louis-Georges

CONFINEMENTS

Plus que jamais, si on arrive à s’endurer, à s’aimer soi-même, les périodes de confinements laissent du temps pour réfléchir, s’adapter et parfois sortir des sentiers battus.

Moins de liberté, c’est sûr, mais aussi moins de bruit, de rituels familiaux, amicaux, sociaux ; moins de bons repas autour de fêtes religieuses et de festivités culturelles.

Un moment de retrait, de résilience, un moment pour se réconcilier avec sa propre histoire, pour repenser aux choses du quotidien et aux habitudes mortifères que l’on a enfin la liberté de modifier ou de dépasser.

C’est aussi un privilège de traverser cette période dans un espace vert, dans un jardin.

UN MONDE, DES JARDINS

Comme on le dit : « ça prend toutes sortes de mondes pour faire un monde », il y a donc autour de nous toutes sortes de jardins, d’écomilieux, et c’est bien ainsi.

Mais les jardins les plus inoubliables restent ceux qui recherchent le dialogue avec le vivant. Ce sont les jardins qui réussissent à se fondre dans une nature ambiante, interactive.

Dans un jardin, il y a tant à observer : les insectes, les petits mammifères, les visites des chats du voisinage, la présence occasionnelle de l’ours noir.

Il y a aussi les fleurs sauvages qui retrouvent leur habitat naturel. Sans oublier la lutte des plantes pour prendre une place, fleurir, survivre et assurer leur continuité.

De par cette dynamique, cette diversité, il y a beaucoup à apprendre de la vie.

On réalise avec le temps que le jardinage peut devenir une source d’inspiration et d’enchantement pour le corps et l’esprit.

C’était d’ailleurs le but de ce blogue : parler d’une approche qui allège son « jardinage » intérieur et réel, ce formidable tremplin qui peut nous réconcilier avec un coin de nature, un espace de vie, et avec soi-même.

Enfin, au détour des années, des saisons, il y a certains jours où on réussit à voir un peu plus grand que soi…

ÊTRE LE JARDIN DE LA GALAXIE

La Terre est ce vaisseau spatial unique qui nous fait voyager dans le cosmos…

Nous venons tous et toutes d’une femme…

Notre espèce « sapiens » tire ses origines de l’Afrique, et pourtant…

L’histoire humaine a fait prendre à ces réalités de curieuses tournures.

Pas surprenant que notre époque cherche à se réconcilier, non seulement avec les Premières Nations, mais aussi avec…

La terre...

On assiste à des changements climatiques extrêmes, à des colères planétaires et à l’élimination de milliers d’espèces animales et végétales. La jeunesse de plusieurs pays manifeste son désarroi et exige des changements majeurs.

Comment se réconcilier avec la planète, comment laisser une empreinte humaine qui ne soit ni disproportionnée ni toxique ? Comment passer d’humains à Terriens ? Comment (re)penser notre humanitude ?

Les femmes...

Depuis plus de cent cinquante ans, et malgré des pas de géants franchis dans quelques sociétés, un peu partout les cultures demeurent porteuses d’une misogynie synonyme d’exclusion, de violence, de féminicides. Une réalité désarmante !

L’Afrique...

Berceau de sapiens, le continent africain grandit et se développe pour prendre enfin la place qui lui revient dans l’humanité et dans la socioécologie mondiale.

Après des siècles d’esclavage, de ségrégation et de profilage racial, les communautés noires de bien de pays s’émancipent en pleurant trop souvent leurs morts.

Les autochtones...

Au détour du mot réconciliation, il y a la réalité des Premières Nations. Une histoire d’exclusion, de dépossession, d’assimilation, d’éradication, mais aussi de résistance, anticoloniale, de luttes pour le respect des droits ancestraux, démocratiques et sociaux économiques.

Au Canada, avec notre passé colonial, sommes-nous les mieux placés pour faire la morale aux autres sociétés qui trainent dans leur inconscient collectif – et encore dans le présent – tant de génocides ?

* * *

À la recherche de plantes adaptées au climat de l’Outaouais ?

Voici le palmarès de la floraison des Jardins diversiformes.

* * *

PARTAGES

Des visites virtuelles offertes sous la forme d’articles – ou sur la page Facebook Diversiformes.

* * *

INFOLETTRE

Nouveaux articles • Pour vous abonner, voir au bas de cette page.

ARTICLES SIMILAIRES…

Entre réel et virtuel

Entre réel et virtuel

Les Jardins diversiformes • Visites virtuelles 2021 • Une invitation à des escapades imaginaires…

Jardins, visites et partages

Jardins, visites et partages

Chaque été, les Jardins diversiformes sont accessibles au public l’espace de quelques fins de semaine, mais en 2020, ces visites seront virtuelles…

error: Contenu protégé !

S'abonner à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

S'abonner à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

Share This