Dialogue nature et culture.
Photos : Lejardinier

Ainsi parlait Lejardinier…

Beau temps, mauvais temps, en pleine action, l’ami Lejardinier cultive la réflexion à partir de ses lectures, de ses observations et de ses échanges sur l’horticulture, la création, l’histoire, la société.

Depuis des années déjà je m’inspire de ces réflexions en pièces détachées, de ces paroles du terroir qu’il a pris l’habitude de laisser émerger au fil des saisons.

Dans cet article sont recueillies quelques-unes de ses plus récentes germinations. Voyons si certaines d’entre elles sauront vous inspirer.

 L. Couture

La conscience est une excroissance de notre (im)matérialité

La conscience s’enracine dans le terreau de la nature, des corps, et celui de la culture, des liens environnementaux et sociaux

On ne peut séparer la conscience de son contenu, de ses états, de ses maux, comme on ne peut séparer l’existence de sa présence, la culture de la nature, l’intelligence de la pensée, le robot de la robotique

La conscience a besoin de nutriments et de stimulations (im)matériels pour vivre, fleurir, s’enraciner et se révéler

Nous nous conscientisons de tout notre corps, car le « je » est corps

Nous avons l’éternité du corps

Chez le nouveau-né, les états de conscience s’enracinent dans l’instinct de vie, de transmission, de génération

Le passage de l’enfance à l’adolescence puis au monde des adultes n’est que l’effet, le reflet des niveaux, des strates de conscience

Avec la conscience de soi naîtront l’autobiographie et le roman

Qui affirme des états de conscience affirme d’un même souffle des parts d’instinctivité, d’ombre, d’inconscience

L’inconscience précède la conscience, le langage et la linguistique

L’inconscience est écohumanimalitée

Copernic et Galilée interrogèrent l’inconscience de notre situation planétaire; Darwin, lui, l’inconscience de notre espèce; Freud, l’inconscience de la conscience elle-même

Nous sommes l’espèce vivante qui pèche par excès d’inconscience

À défaut de nous enraciner, d’interroger nos états (in)conscients, nous nous sommes créé des dieux et, avec eux, les religions, les sciences, les arts, la psychanalyse et la robotique

Se déculpabiliser : se prendre en main en tant que personne et société

Le centralisme étatique des hommes et des dieux s’inscrit dans le monothéisme, l’absolutisme, le totalitarisme, le communisme, le capitalisme, l’impérialisme

Les hommes ont créé les dieux à leur image et à leur ressemblance, capable d’amour et de haine, de construction et de destruction, du meilleur et du pire

Avant d’habiter les cieux, les dieux étaient multiples, hommes et femmes, imparfaits et mortels; ils devaient faire leurs preuves sur terre et nous étions libres de les aimer ou pas

Au 9e siècle, en Occident, fleuriront les sentiments de péchés mortels ou véniels et avec eux d’enfer, de purgatoire ou de ciel; les dieux quitteront alors la terre des vivants pour s’enfermer dans l’au-delà pour dicter leur volonté par le biais de ce qui est convenu d’appeler la révélation ou les livres saints

Se conscientiser : s’arracher aux fantasmes, à l’illusion, aux croyances, à la transcendance, à l’absence

Se soustraire à la conscientisation : se culpabiliser ou culpabiliser les autres

Le jeu, la créativité matérielle et intellectuelle sont garants de santé physique et mentale

Travailler à la génétique, à la robotisation, au téléchargement de notre (im)matérialité, de notre (in)conscience, c’est également travailler à l’appropriation, la maîtrise de soi

Par l’étude, les connaissances, nous peaufinons notre laïcité, notre citoyenneté; nous mettons en échec les dogmes, les modes, les superstitions, les répétitions, les incantations, les invocations, les prières

L’action pédagogique consiste à travailler à l’ouverture de soi à soi, aux autres et à son écosystème

Rechercher la créativité, rechercher l’enracinement, rechercher sa voix/voie

error: Contenu protégé !

S'abonner à mon infolettre

Rejoignez ma liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. 

 

Louis Couture

Les Créations Diversiformes

Merci de votre inscription.

Share This