Sélectionner une page

Ce matin-là, dans le regard de l’ami Lejardinier, les Jardins diversiformes se faisaient impressionnistes, pointillistes, juste à temps pour la fête des Pères

SURVOL – Pour passer des Jardins diversiformes à ses jardins intérieurs, parfois il n’y a qu’un pas à faire, surtout quand la création s’en mêle…

Photos et explorations numériques : Lejardinier

JUIN 2019

Temps maussade, pluvieux. Humidité, brume, crachin. Tiens donc ! Pourtant, comme on le dit si bien : « après la pluie, le beau temps ! »

Ainsi, par un beau dimanche matin, il n’en fallait pas plus pour que Lejardinier se mette à peindre avec son appareil photo.

Surpris, touché, je l’ai été à la vue de ses images d’un rendez-vous réussi.

C’était comme si son auteur avait été au bon endroit, au bon moment, et avait saisi l’occasion de ce matin brumeux pour en tirer une exploration originale à la palette de couleur si vivante et ensoleillée.

C’est, pour Lejardinier, la naissance ou la poursuite d’un esthétisme en action ; la rencontre de l’intériorité et de l’extériorité.

Enfin, c’est l’esthétisation in situ des formes et des couleurs.

ARTICLES SIMILAIRES

error: Contenu protégé !
Share This