Sélectionner une page

L’œuvre abstraite d’Hilma af Klint n’en finit plus de nous surprendre.

SURVOL En 2016, le numéro 88 de la revue Parcours nous présentait la peintre Hilma af Klint.

Ce fut pour moi une vraie révélation et j’en ai tiré une de mes capsules histoire de l’art, alors destinées aux participants à mes ateliers de peinture.

Ces notes d’atelier, récemment remis à jour, ont inspiré cet article. Je tiens ici à remercier l’ami Lejardinier pour ses commentaires et ses réflexions.

Photo à la une : exploration à partir d’un fragment d’une page d’images Google

LA DUALITÉ D’HILMA AF KLINT

La particularité de l’oeuvre d’Hilma af Klint(1862-1944) est d’avoir eu une création picturale qui baignait dans une dualité de styles pour ne pas dire dans deux mondes.

Ainsi, tout en peignant des paysages dans un style impressionniste, elle y est allée de créations plus intimes et « spiritualistes », pour ne pas dire abstraites avant l’heure. Une création inusitée inspirée par l’intimité des jardins intérieurs et des réflexions d’une femme qui devançait, et de loin, son temps. Il n’en fallait pas plus pour que certains reconnaissent en elle « LA » première peintre abstraite !

Elle nous a laissé une œuvre vibrante, aux couleurs très variées. Des palettes qui privilégient les couleurs primaires et secondaires, sans négliger pour autant une approche beaucoup plus nuancée.

Ses tableaux, dans lesquels on retrouve parfois des lettres et des signes divers, sont animés par des arabesques. La ligne cerne joue aussi un grand rôle, comme pour mettre en exergue des formes aux compositions géométriques fantaisistes qui semblent annoncer le Pop Art.

Encore de nos jours, par sa fraîcheur et son avant-gardisme, cette œuvre surprend et les artistes et un public grandissant.

PARMI LES OUBLIÉES DE L’HISTOIRE DE L’ART

Sans rien enlever au génie et à la contribution de son contemporain Wassili Kandinsky (1866-1944) et d’autres initiateurs de l’art abstrait, l’œuvre d’Hilma af Klint est restée en marge de l’histoire de l’art. Avec son entrée au temple de la renommée de l’art, il semble qu’une mise à jour s’impose de plus en plus.

Hilma af Klint. Photo : Wikipedia

LE LEG D’UNE ŒUVRE INTÉGRALE

Hilma af Klint a peu exposé de son vivant et elle est demeurée loin du marché de l’art. Grâce à son neveu Erik af Klint, vice-amiral de la marine royale suédoise, elle a laissé à la postérité l’intégralité de son œuvre abstraite.

Fait énigmatique : dans ses dernières volontés, elle a exigé que ses tableaux de style abstrait ne soient connus du public que vingt ans après sa mort, laquelle est survenue en 1944. C’est vraiment ce que nous pouvons appeler une gloire posthume !

En effet, il faudra attendre beaucoup plus tard, soit en 1986, pour que le grand public ait accès à cette œuvre pour la première fois, lors de l’exposition The Spiritual in Art, Abstract Painting 1890-1985, tenue à Los Angeles. Son art était la rencontre d’une pratique à la croisée du matériel et de l’immatériel, de la forme et de son potentiel.

Comment interpréter son désir de garder cette production artistique cachée pendant deux décennies ? On peut se demander si elle a agi ainsi seulement par crainte du rejet ou à cause d’un contexte historique assez trouble lié à la Deuxième Guerre mondiale.

Ainsi, le fait de vivre si près de l’Allemagne, à une époque où une artiste risquait d’être classée parmi les « dégénérés », par la puissante voisine nazie, aurait-il eu un rôle dans ce choix ? Quoi qu’il en soit, l’œuvre créatrice peut-elle échapper à l’époque dans laquelle elle baigne ?

La collection de peintures abstraites d’Hilma af Klint compterait plus de mille deux cents tableaux et elle est gérée à Stockholm, par la Fondation Hilma af Klint.

 

HILMA AF KLINT AUJOURD’HUI

Le musée Guggenheim de New York consacre une rétrospective à celle qui justement destinait son art à un public du futur.

Paintings for the Future : jusqu’au 23 avril 2019.

RÉFÉRENCES…

Vidéo : exposition en Allemagne
Revue Parcours
Article Le Devoir
Exposition Guggenheim

ARTICLES SIMILAIRES

error: Contenu protégé !
Share This